Nicoletta Boris

In un piccolo nido di carta era nata una piccola barca di carta.

Sognava di navigare nel mare aperto, nei fiumi, nei laghi

Voleva crescere in fretta e trovare delle sorelle per navigare in sicurezza
Per il crescere c'era solo da aspettare e avere pazienza

Per le sorelle cominciò a cercare...

Trovò una barca di carta di giornale
Allegra e spiritosa, chiacchierava molto

Ma quando entrò nell'acqua si disintegrò subito
Poi incontrò una barca orientale di carta di riso

Molto graziosa e delicata, con un vestito a fiori

Ma quando entrò nell'acqua, annegò (oppure: si sciolse affondando)

Provò allora con una indiana. La carta era di cacca di elefante.
Era un po' dura, scura di pelle, ma forte.

E in acqua si comportò benissimo.

Navigava tranquilla.

Solo che non poteva navigare a lungo, si bagnava e stancava un po'.

Comunque insieme continuarono a cercare altre barche.

Poi incontrarono una barca di carta tecnologica.,
Era moderna, riciclata, con un vestito di materBi (o: impermeabile e biologico)

Poteva stare ore nell'acqua.

Non si stancava mai.
Si fecero aiutare a costruire una flotta: un po' piccole, un po' scure, un po' tecnologiche.

Arrivò finalmente il giorno della regata.
Sole e vento non mancavano e il lago era blu.

Erano pronte.
Una per una entrarono in acqua fra le macchie di sole

E iniziò la regata.

La corrente le trasportava leggere

Qualcuna si incastrava, Qualcuna si impantanava, altre si appesantivano d'acqua

Alcune danzavano insieme

Dans un petit nid de papier était né un petit bateau de papier.
Il rêvait de naviguer en haute  mer, dans le lit des rivières, sur les lacs
Il voulait grandir vite et trouver des frères pour naviguer en sécurité

Pour la croissance il fallait seulement attendre et avoir de la patience

Pour  les frères, il commença à chercher

Il  trouva un bateau en papier journal

Joyeux et plein d’esprit, il bavardait beaucoup

Mais lorsqu’il entra dans l’eau il se désintégra instantanément

Puis il trouva un bateau oriental fait de papier de riz
Gracieux et délicat,  vêtu d’une robe à fleurs

Mais lorsqu’il entra dans l’eau  il coula

Alors il essaya avec un bateau Indien. Le papier était composé de caca d’éléphant

Il était un peu dur, sombre de peau, mais fort
Et sur l’eau il se comporta très bien
Il naviguait en paix
Seulement il ne pouvait naviguait bien loin , il se mouillait et se fatiguait un peu
Malgré tout, ensemble,  ils  se mirent en quête de trouver d’autres bateaux
Ils rencontrèrent un bateau en papier technologique ,
Il était moderne, issu du recyclage, imperméable et biologique

Il pouvait rester des heures sur l’eau

Il ne se fatiguait jamais
Ils se firent aider à constituer une flotte:  un peu de  petits, un peu de sombres, un peu de technologiques
Arriva finalement  le jour de la régate
Le soleil et le vent étaient au rendez-vous et le lac était bleu
Ils étaient prêts
Un par un ils se mirent à l’eau entre les rayons du soleil

La régate commença

Le courant les transporta avec légèreté

Quelques- uns s’emboitaient

Certains s’enlisaient

Certains s’alourdissaient d’eau
D’autres dansaient ensemble

© 2020 par www.editionsbluebook.com. Créé avec Wix.com

Photos © Michel Vialle, F.M. Varga et alii