© 2019 par www.editionsbluebook.com. Créé avec Wix.com

Photos © Michel Vialle, F.M. Varga et alii

Château de Brantes: renouer avec les rites ancestraux

 

Ce week-end, le public est invité à écouter chanter les 

arbres et à prendre racine…

Par orgueil, certainement, l’Homme s’est considéré comme le maillon ultime de l'évolution et, peu à peu, s'est éloigné de sa terre nourri­cière, de la Pachamama comme la nomme les Péru­viens ou les Boliviens. Mais cer­tains, dont les artistes, ont sou­vent intégré à leur démarche et à leur cheminement personnel des ingrédients pour renouer et retisser, avec la Nature, les liens ancestraux qui se sont estom­pés. 

Profitant de la manifestation nationale des Rendez-vous aux jardins, Marine de Brantes a in­vité, aujourd'hui et demain, des artistes, Priscilla Telmon, Sa­mantha Caldato, Nicolas Be­cker et Henri de Pazzis qui ont, comme elle, le goût de la trans­mission et du lien. Sous le ma­gnolia majestueux et bi-cente­naire, les trois femmes déve­loppent le projet qu'elles vont proposer aux visiteurs. "Notre histoire, c'est tout d'abord une histoire de femmes, une histoire de rencontres et d'amitié, ex­plique Marine. Ce qui nous unit c'est l'art, la création, le voyage, l'aventure et l'envie de trans­mettre". 

 

"Un véritable concert botanique" 

Elles veulent témoigner de l'enracinement, des rites sacrés et du vivant. „Nous allons, avec Nicolas Becker, donner de la vie à la végétation de ce jardin extraordinaire et écouter ses vibrations au plus près dès arbres, ajoute Priscilla, l'exploratrice. Grâce aux moyens techniques modernes, on va pouvoir exacerber les sons et faire chanter les arbres, écouter le battement de la sève et donner un véritable concert botanique. Le magnolia sera transformé en arbre rituel et il sera honoré pour cela. Les visiteurs pourront, après une dé­. ambulation dans le jardin, y accrocher leurs vœux. Il se transformera en lieu de recueillement pour y méditer et écouter sa voix intérieure, ou lieu de sieste selon les envies, rajoute Priscilla, l'exploratrice". 

Avec Victoire de Brantes, éco-designer, Priscilla va aussi proposer une expérience so­nore, avec notamment des enre­gistrements effectués dans le monde entier, "je crois aux ver­tues thérapeutiques des chants comme utilisés par les cha­mans”.

La brésilienne Samantha Cal­dato, spécialiste des jardins ur­bains, céramiste et musicienne, qui glane feuilles et fleurs de magnolia et d'autres éléments de la Nature pour préparer l'installation, interrompt quelques instants sa recherche pour préciser: "avec les élèves de l'école Steiner qui s'occupent du jardin potager toute l'année, nous al­lons tenter de renouer avec dame Nature en proposant ta dé­gustation de tisanes issues des plantes du jardin". 

Un beau week-end pour re­trouver l'humilité, le sens du partage au contact avec la na­ture dans ce merveilleux jardin au cœur de la cité sorguaise.

 

M.V.​

La Provence, 8 juin 2019