Irina Brook

« Irina Brook porte en elle la force des fous et des sages. Des premiers, elle possède l’inconscience, le goût de l’outrance et l’accès au sacré. Des seconds, elle garde le sens de l’effort et de l’humour, l’appréciation des réalités et une lucidité aiguë. Il en résulte une liberté folle dans son travail. » LE JDD

Comédienne et metteure en scène, fille de la comédienne Natasha Parry et du metteur en scène Peter Brook, Irina Brook se forme au jeu à New York dans les années 1980 auprès de Stella Adler, selon les techniques de l’Actor’s Studio. Elle devient

comédienne et multiplie les rôles tant au cinéma qu’à la télévision et sur scène dans Off Broadway.

Au milieu des années 1990, elle décide de se consacrer à la mise en scène et signe celle d’une bête sur la lune de Richard Kalinoski, tout d’abord en anglais puis en français (2001). Le succès sera tel qu’elle obtiendra le Molière de la meilleure mise en scène. En 2000, elle crée résonances de Katherine Burger au Théâtre de l’Atelier, pièce pour laquelle elle obtient le Molière de la révélation théâtrale féminine et le prix de la SACD nouvel espoir. Depuis, elle a mis en scène Marivaux

(l’île des esclaves), Tennessee Williams (la ménagerie de verre), Shakespeare (roméo et juliette), Brecht (la bonne âme de se-tchouan)... En 2008, Irina crée sa propre compagnie en collaboration avec Olivier Peyronnaud et la Maison de la Culture de Nevers. La Compagnie Irina Brook crée alors somewhere… la mancha d’après l’histoire de Don Quichotte, présentée au Festival de Villeneuve-lès-Avignon en juillet 2008 et en tournée en France et en Europe. Passionnée de musique, elle réalise par ailleurs plusieurs mises en scène pour l’opéra, dont la flûte

enchantée pour le Reisopera, la cenerentola de Rossini au Théâtre des Champs-Élysées ou la traviata à Bologne ;

En 2009, elle est invitée par la Scala de Milan pour monter le songe d’une nuit d’été de Britten et crée tempête ! adapté de Shakespeare. En 2011, elle adapte peter pan de James Matthew Barrie.

Depuis janvier 2014, Irina Brook dirige le centre dramatique national de Nice, où elle a repris en juin 2014 odyssée dans différents jardins et musées de Nice, peer gynt d’après Henrik Ibsen en septembre 2014 (le spectacle a également été présenté au Barbican Centre, Londres, en octobre et reparti en tournée en 2016) et la vie matérielle [shakespeare’s sister] d’après Virginia Woolf et Marguerite Duras en janvier 2015 (+ tournée en 2016). Elle a mis en espace hov show avec le comédien Hovnatan Avédikian (décembre 2014). Durant la saison 2015/16, elle a mis en scène hov show, créé terre noire de Stefano Massini, lampedusa beach de Lina Prosa avec Romane Bohringer et le festival réveillons-nous ! (novembre/décembre 2015) autour de la COP21. En 2016/17, point d’interrogation a été présenté au tnn du 18 au 26 novembre 2016, terre noire repris en janvier 2017 avant son

départ en tournée ainsi que lampedusa beach. En novembre 2016, la journée-marathon mon corps, ma planète

- organisée au tnn et mettant à l’honneur les acteurs locaux qui oeuvrent pour le développement durable, l’alimentation

bio et locale, les solutions alternatives pour notre bien-être et notre santé dans une démarche respectueuse de

l’environnement et de l’humain - a attiré plus de 3000 visiteurs.

En 2017/18, Irina Brook reprend, dans le cadre du Festival Génération Z, point d’interrogation (27 oct > 5 nov)

et met en scène dom Juan... et les clowns avec la Cie Miranda (21 oct > 4 nov). peer gynt est présenté au tnn

les 12 et 13 janvier - avant son départ pour le Théâtre des

© M. F. Varga

© Gaëlle Simon

Bouffes du Nord à Paris (8 > 18 février 2018) -, ainsi

que tempête ! créé durant le Festival Shake Nice 4e édition. Dans le cadre de la Quinzaine des Théâtres 2017,

Irina Brook a créé le songe d’une nuit d’été avec les compagnies niçoises (14 oct 2017) et mis en scène roméo

et juliette de Charles Gounod à l’Opéra de Nice (21 > 27 mars 2018).

Irina Brook et sa compagnie du TNN a été en résidence au Domaine de Brantes pendant une semaine pour mettre en scène dans le jardin et la prairie La tempête de Shakespeare pendant deux jours.

© M. F. Varga

© M. F. Varga

© M. F. Varga

© M. F. Varga

© 2020 par www.editionsbluebook.com. Créé avec Wix.com

Photos © Michel Vialle, F.M. Varga et alii