Charles Hubert de Brantes

Après des études de commerce (European Business School) et des maîtrises en sciences économiques (Paris X Nanterre) et philosophie (Paris IV Sorbonne), il construit un ermitage au Mont Ventoux, puis part en coopération en Inde.

Il revient en France par un tour du monde, et publie ses trois premiers recueils : En lisant l’Evangile de Luc de Bénarès à BombayLueurs et L’Aimeur (éd. Caractères).

 

Il devient journaliste (Partir, Le Matin, La Croix, Usine nouvelle), critique littéraire (Le Quotidien de Paris), traducteur (Les Noces

de l’Orient et de l’Occident de Bede Griffiths), éditeur (Jacques Delmas), producteur radio (Andreï Tarkovski, le son de la terre) et cinéaste documentariste (Transparences à l’Est, Frère Sylvestre, saint et sorcier).

Aujourd’hui, il est sylviculteur en Sologne et gérant d’un jardin remarquable en Provence, et directeur de l’Institut Tarkovski (Paris-Florence-Moscou).  Son dernier film : Pondichéry, la renaissance d’un jardin (2020).